Actualité : Essais de l’Alpha Electro à Haguenau

P1240161

Ce week-end du 4 et 5 juillet, l’équipe Finesse Max a souhaité valider l’endurance et les performances de l’Alpha Electro de chez Pipistrel. C’est donc chez nous, à Haguenau, en terrain connu, que nous avons mené notre campagne de tests, avec un Alpha Trainer thermique pour comparer directement les valeurs, tant niveau performances que sonores et masses. C’est notre bien connu chef pilote maison, Pierre Laulhère qui s’est attelé à cette noble tâche.

P1240161

 

C’est la seconde fois que l’Alpha Electro vol en France, après le salon de Blois 2014, où les performances ont pu être appréciées par le grand public. Nous voulions nous assurer que cette machine était apte à servir les clubs et écoles de pilotage, dans le respect de la réglementation ULM Française.

P1240083

 

Après 45 minutes de vol dans la plaine d’Alsace, le contrôleur moteur et batteries eECU donne encore 31% de batterie! La majorité des leçons se faisant dans cette moyenne de 3/4 d’heure de vol, l’Alpha Electro remplit parfaitement sa mission première, avec  la sécurité.

P1240115

 

Les performance au décollage sont en tous points comparables à l’Alpha Trainer équipé du Rotax, a l’exception du bruit!! Là c’est un autre monde, celui du silence. Au roulage, aucun bruit, pas d’essai moteur, et on a pu découvrir le bruit aérodynamique, qui est habituellement masqué par le Rotax, et le son de l’hélice, très doux. Les riverains seront autant gagnants que les pilotes et dirigeants d’écoles.

Une heure après et pour 1,5€ la charge complète est effectuée sans démonter les batteries, et Pierre repart pour un nouveau vol.

P1240218

 

Nous avons donc par nous même constaté que, malgré les conditions caniculaires, l’Alpha Electro rempli parfaitement son objectif de pouvoir faire une leçon de base, avec la sécurité, et avec la même performance qu’un Alpha Trainer mût par un moteur thermique. Le temps de charge est cohérent avec ce qu’annonce l’usine, une heure, et est par conséquent compatible avec une exploitation en école.

Voler en électrique, ce n’est plus du prototype, c’est la réalité.